Les petites phrases d’Emile

petites phrases

 

 

 

Le 25/06/15 en pleine séance du Conseil municipal : à l’attention de Sandrine Rotzler «Mais vos désirs sont des ordres et si vous vouliez bien me fouetter aussi, ce serait avec plaisir »

Le 17/05/2014 dans le Populaire : la présidence du Conseil de surveillance du CHU revient à Jean-Paul Denanot et non à lui

Dans un communiqué, vendredi soir, ce dernier n’hésite pas à évoquer « une manipulation politique visant à camoufler une gestion défaillante du CHU ». Il cite notamment une baisse d’activité à la tarification de 7 M€, évoquée dans le rapport financier 2013.

« Le précédent conseil de surveillance, dirigé de manière opaque par M. Rodet, a laissé, poursuit le communiqué, vieillir l’établissement, frappé par un avis défavorable de la commission de sécurité pour non-conformité aux normes de sécurité. Le CHU vit, ajoute-t-il, depuis plusieurs années de dérogation en dérogation. Je vais rapidement interpeller le préfet pour savoir quelles sont les responsabilités des uns et des autres en cas de problème. Je ne veux pas, en ma qualité de maire de Limoges, mettre en danger la sécurité des usagers et des personnels », ajoute ce médecin hospitalier qui dit regretter également le fait que la présidente de l’université de Limoges, Hélène Pauliat, devienne vice-présidente du conseil de surveillance du CHU « alors qu’elle n’a aucune compétence dans ce domaine » peste Emile-Roger Lombertie avant de conclure, offensif : « le PS pratique le sectarisme afin de dissimuler son incompétence. On atteint là les limites de la politique politicienne, de la république des “copains-coquins” qui relègue l’intérêt général au second plan ».

 

Le 14/05/2014 sur Twitter :

3TWEET14052014