Suppression du ballet de l’Opéra Théâtre de Limoges et augmentation des tarifs !

Nous vous recommandons aussi la lecture des articles suivants...

9 Responses

  1. Honte sur vous pour la suppression du ballet !
    Un pays qui s’appauvrit culturellement est un pays qui meurt…
    Votre décision est scandaleuse et inhumaine…
    Je soutien tous ces danseurs qui vous donnent tout, et voilà vous ce que vous leur apportez en retour.

  2. un peu de logique dit :

    Rouspéter à cause de tarifs différents dans les piscines municipales pour les nageurs hors Limoges, c’est très bien, mais pourquoi Limoges Métropole à majorité de gauche fait-elle payer les nageurs hors agglo plus cher à l’Aquapolis ?

  3. à quoi sert la MDH ? dit :

    Désapprouver la baisse des subventions aux associations, bravo, mais n’oublions pas que la MDH dépense de l’argent pour défendre à fort juste titre les sans papier qui ont eu moins de chance que Manuel VALLS ou Gulsen YILDIRIM, cela à cause des restrictions d’accueil sur le territoire pratiqués par notre gouvernement socialiste au mépris des droits de l’homme.

    • Malczuk véronique dit :

      Ne me donnez pas une explication pareille. C’est vraiment démagogique
      L’un n’empêche pas l’autre.
      Le ballet ce sont des emplois, des artistes, de la culture de proximité .
      Qui voudra habiter  » Plouc mes eaux »
      Je suis provinciale fière de l’être mais il faut maintenir la vie culturelle en province et cela se paye, c’est un choix politique.
      Retirer le ballet, c’est mettre à terre 50 années de travail, de générosité ,
      Arrêtons de mettre toujours tout sur le dos des autres.
      Vous êtes responsables de vos actes.
      Ou alors il faut arrêter la politique

  4. En mettant fin à la gratuité des activités périscolaires ou en augmentant les tarifs dans les centres culturels, la droite prend le risque assumé de réserver l’éducation et la culture à une élite. En diminuant les subventions aux associations elle minimise leur rôle dans la société alors qu’elles interviennent souvent là où les pouvoirs publics sont absents. On parle de mettre fin au clientélisme électoral en parfaite méconnaissance de la réalité du terrain. Les limougeauds ne voulaient plus de Rodet ils savent ce qu’ils ont perdu…

  5. Coelho dit :

    Replaçons les choses dans l’ordre:

    Depuis 2006, c’était déjà une volonté plus ou moins exprimé de Monsieur Mercier, qui à l’époque n’était pas encore le directeur mais juste l’adjoint, que de supprimer le ballet et les chœurs. Il briguait la place de son directeur mais comment faire lorsque l’on a pas les compétences artistiques… Supprimons l’artistique et achetons des spectacles clef en main…

    Ceux-ci, ne ce sont pas laisser faire et ont été jusqu’au bureau du Maire pour expliquer que les arguments légaux avancés par ce monsieur était faux. L’histoire en était restée là.

    Malgré cela, l’ancienne mairie à placé ce Monsieur, un comptable, à la tête d’un pole Artistique et lyrique, l’Opéra Théâtre…Et voila…

    Chacun doit assumer la conséquence de ses actes

    • Malczuk véronique dit :

      Bonjour l’incompétence ! Et la bêtise de la mairie d’avoir suivi ce monsieur.
      Maintenant , des artistes de qualité le payent cher. C’est vraiment scandaleux.
      C’est la France dans tout ce qu’elle donne comme image même chez nos voisins européens . Aucun respect pour la culture, pour la qualité
      C’est moche !…

  6. Sauf que l’ancienne majorité n’a jamais souhaité mettre fin au ballet comme le souhaitait le directeur. La décision revient à la mairie pas au directeur… Lisez l’article du Populaire : la suppression du corps de ballet de l’Opéra-Théâtre, un choix politique

    • Coelho dit :

      Comme le disent les contes pour enfants, ne laissez pas entrer le loup dans la bergerie…

      Monsieur Rodet et son équipe avait été prévenu des desseins de ce Monsieur, c’est ce qui avait stopper le tout. je ne voudrais juger mais nommer un comptable à la tête d’un opéra….et voila les résultats.

      C’est facile de placer tout cela à un niveau politique, je crois que chacun à sa part de responsabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *