La BFM bientôt payante – la fin de la culture pour tous ?

Nous vous recommandons aussi la lecture des articles suivants...

3 Responses

  1. paulo dit :

    Je répondrais a de tels propos qu’il faut surtout payer la fin des travaux pour le stade 22 Millions, plus les équipements intérieurs, 8 millions, aux quels il faudra rajouter 400 000€ de frais de fonctionnements, n’oublions pas la BFM de l’Aurence qui a été entreprise sans prévoir le financement, ces sommes compromettent l’équilibre financier de la ville et je ne parle pas des travaux conséquents pour remettre la mairie en état… j’n passe et des meilleurs.
    Messieurs les socialistes vous étiez présents pour la remise de l’audit sur les finances et les possibilité d’investissements pour les années a venir. Si il n’y a pas d’investissements les entreprises de travaux public vont licencier.
    Ce n’est pas l’augmentation des adjoints ni des rémunérations qui vont gréver les finances de la ville mais votre mauvaise gestion passée.
    Personne n’a critiqué le rapport quand le comte rendu vous a été fait, et très peu de questions.
    C’est maintenant que vous vous manifestez.
    Balayez devant votre porte on verra après.

    • Et Paulo fallait pas faire des promesses mirobolantes pendant la campagne : nouveau stade de basket – centre de formation nationale de basket pour près de 200 millions l’ensemble ! Vous comptiez les financer comment ? Et c’est sans parler du musée d’Orsay bis à l’Hôtel du commandement, de la sortie de la prison du centre ville, du centre des congrès, d’une cité consulaire, d’une salle des musiques actuelles… Et oui les lendemains chantent déjà… On se demande bien où était l’opposition pendant 100 ans ? Maintenant UMP – UDI – Modem cherchent à préparer l’opinion sur la non réalisation de toutes ses belles promesses en disant que c’est de la faute des socialistes… Vous avez voulu les clés de la ville, vous les avez, bossez maintenant et assumez vos promesses devant vos électeurs…

  2. FORESTIER dit :

    Il est vrai que la culture de ces gens-là n’a pas dû se nourrir à la BFM !.
    A LIMOGES,aujourd’hui,la mendicité est interdite pour les nécessiteux mais pas pour la municipalité.
    Indignons-nous.Tic-tac,tic-tac….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *