Revue de presse : Limoges terni par la droite dure

Nous vous recommandons aussi la lecture des articles suivants...

1 Response

  1. PEYROT dit :

    QUI EST AGNÈS TARRASO, LA NOUVELLE SECRÉTAIRE DU FN 19 ?

    C’est un bien curieux document qui circule sur le net depuis quelques mois. L’information qu’il contient, émane d’une association loi 1901 déclarée à la Préfecture de la Haute-Vienne (Limoges), le 29 octobre 2008. Son nom est tout un programme : Association Nationale Fraternelle des Anciens Combattants et …Services de Sécurité (ANFACSS). La lecture des premières lignes du document est pour le moins…édifiante ! Lisez plutôt : « dans un devoir de prévention citoyen (sic), l’Association ANFACSS vous prie de prendre connaissance des codes de communication des gents (re-sic) du voyage qui leurs (triple sic) permettent de commettre des délits sans difficulté et sans risque ». En dehors des fautes d’orthographe et de la syntaxe chaotique, trois éléments retiennent l’attention. Le premier, concerne le public visé par ladite information. De fait, si l’expression « gens du voyage » correspond à une catégorie juridique du droit français définie par la loi du 3 janvier 1969, se rapportant à « l’exercice des activités économiques ambulantes et le régime applicable aux personnes circulant en France sans domicile ni résidence fixe », elle sert plutôt de nos jours à désigner les Tsiganes, les Manouches et les Gitans. Curieusement, ce qui pourrait s’apparenter ici à une diffamation publique tombant sous le coup de la loi, ne semble guère embarrasser les membres de cette association, parmi lesquels figureraient des gendarmes, des policiers et…des magistrats (objet des statuts). Le deuxième élément a trait à la personnalité de la secrétaire nationale de l’association, Agnès Léoment Tarraso. Cette dernière est la toute nouvelle secrétaire de la fédération Front National de la Corrèze et l’assistante administrative des élus municipaux Front National Limoges Bleu Marine. Elle a également été candidate aux dernières élections départementales, dans un canton de la capitale limousine. Reste le dernier élément. Et là, il faut bien l’avouer, le lecteur attentif est un peu déconcerté. L’en-tête du document représente en effet le fameux œil de la providence ou œil omniscient, entouré d’un triangle dont chaque côté est divisé en trois parties égales, un symbole très répandu dans l’iconographie de la franc-maçonnerie. Que faut-il penser alors de tout ce salmigondis d’informations contradictoires, à l’heure où le Front National est en quête de respectabilité ?
    Franck Peyrot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *